Dans le cadre de notre pratique, nous nous intéressons davantage à la personne qu’à sa maladie. Nous souhaitons l’aider à développer, face aux événements de la vie, sa capacité de rebondir avec intuition et créativité.

 

La responsabilisation

Notre démarche consiste à inviter la personne à se recentrer sur ce qu’elle vit dans le moment présent.

À travers l’exploration du ressenti corporel et émotionnel, la personne prendra conscience de ses ressources fondamentales et pourra progressivement les activer afin de réveiller son potentiel latent, son énergie vitale, sa combativité, ses forces d’autoguérison.

Dès lors, elle se sentira moins démunie et sera plus apte à accepter son état et à y faire face: d’un patient ”passif” qui subit sa maladie, elle devient une personne responsable qui pose des actes conscients et prend part au processus thérapeutique mis en place par le corps médical.

Les émotions positives

De nombreuses études ont démontré l’importance des émotions positives,générées notamment par la détente, dans le processus de guérison, notamment grâce à l’élévation du système immunitaire qu’elles provoquent. Elles permettent à la personne de mieux gérer le stress, la peur, l’anxiété ou le désespoir qu’elle pourrait rencontrer durant sa maladie.

Par ailleurs, des études postulent également que ces émotions positives permettent aux patients d’être plus réceptifs aux divers traitements. De ce fait, leurs effets présumés s’en verraient prolongés, voire élargis.

La confiance en soi – l’image de soi

Les traitements auxquels sont soumis les patients atteints d’un cancer peuvent avoir des conséquences négatives pour l’image de soi et renforcer un sentiment de dévalorisation.

À travers un toucher sensible et aimant, nous pouvons aider la personne à retrouver le chemin d’un corps qui vit, jouit des sensations que la maladie n’aura pas atteintes, telles que le plaisir, la tendresse, la sensualité. Celles-ci lui permettront de se réconcilier avec l’image qu’elle a d’elle-même. Elle pourra alors aborder le regard de l’autre avec plus d’assurance.

L’accompagnement émotionnel lui permettra de conscientiser des enjeux qui l’habitent et qui, jusque là, étaient refoulés ou simplement tus (par ex. par peur des réactions de ses proches). Après avoir été capable de les exprimer, la personne pourra plus facilement s’affirmer auprès de ses proches, retrouver sa place parmi eux, non pas seulement en tant que malade (ce qui souvent peut être vécu de manière culpabilisante), mais bien en tant qu’homme / femme, parent, conjoint(e), collègue, etc.

> Les personnes atteintes d'un cancer <

Les précautions

Nous proposons aux personnes atteintes d’un cancer de demander conseil auprès du médecin et de déterminer avec lui les éventuelles contre-indications spécifiques au traitement en cours. 
Nous sommes également disponibles pour un dialogue avec le médecin.

Etude sur le massage et le cancer

Au cours d’une récente étude, des patients cancéreux ayant reçu des massages ont rapporté une diminution de près de 50 % de leurs douleurs et de leurs malaises. Cette étude, d’une envergure sans précédent, s’est déroulée au Memorial Sloan-Kettering Cancer Center de New York sur une période de trois ans, auprès de 1290 patients. Ceux-ci devaient évaluer eux-mêmes leurs douleurs et malaises en fonction d’une échelle prédéfinie.

Les auteurs de l’étude ont été étonnés d’observer que le soulagement de la fatigue, de la nausée, de l’anxiété et des autres inconforts ressentis par les patients atteints de cancer persistait au cours des 48 heures suivant le massage.

 

Sources: Cassileth BR, Vickers AJ, Massage therapy for symptom control: outcome study at a major cancer center, J Pain Symptom Management, Septembre 2004