> Sourire et avancer

Parce qu'en chacun de nous se dresse une forêt vierge,

une étendue de neige où aucun pas n'a laissé son emprunte,

il est bon d'avancer en silence, et d'écouter, de permettre ce qui se manifeste devant nous,

sans vouloir le nommer, le définir, se l'approprier.

Ecouter sans réagir, sans vouloir déjà que les choses soient autrement que ce qu'elles sont.

 

Alors, et seulement alors, nous percevrons un murmure, une musique peut-être,

une vibration, ou simplement un son que nous n'avions jamais entendu auparavant,

d'une beauté toute étrange, presque inaudible.

 

Nous ne commettrons pas l'erreur de vouloir maintenir son souvenir.

Nous ne chercherons pas à lui donner une explication.

Nous ne construirons aucune vérité à son égard, ni pour nous-même, ni pour autrui.

 

Nous poursuivrons notre marche, en silence.

Nous ne serons pas emplis d'un savoir nouveau.

Nous n'aurons rien appris. 

Cependant, un léger sourire animera nos lèvres. 

 

Et notre sourire sera peut-être la réponse que le son attendait. 

 

 

Olivier

Auteur > Olivier Pilette